Bienvenue sur le site 

de la Gaule Orthézienne...

L'actualité...


Assemblée Générale le 17 février 2024


Assemblée Générale de tous les pêcheurs

Samedi 17 février 2024 à 16h00

Pêcheuses, Pêcheurs, vous êtes tous conviés à notre Assemblée Générale du 17 février 2024 qui se déroulera à la Salle Albert PIQUEMAL (Quartier Castétarbe d'Orthez) à 16h00

Après la présentation des rapports moraux, financiers et des rapports des commissions un verre de l'amitié sera offert à tous les pêcheurs.



La Pêche; une passion à tout âge avec La Gaule Orthezienne


En multipliant ses actions de découverte de la pêche et de sensibilisation à l’environnement auprès des plus jeunes, l’AAPPMA La Gaule Orthézienne s’affirme au fil des années dans le paysage socio-éductaif local.

 

Au travers des ses programmes pédagogiques, elle travaille à tisser entre les enfants et la nature un lien qui deviendra indéfectible. Il est indispensable également de leur expliquer le rôle que jouent les bénévoles pour rendre ce loisir praticable sur notre territoire : empoissonnements, gestion, restauration et entretien des milieux aquatiques, aménagements et proposition d’offres de pêche variées apprécies et reconnues par les pêcheurs.

 

L’abondance et l’évolution des populations piscicoles permettent aux enfants de faire leur premières prises qui susciteront pour certains d’entre eux la naissance d’une passion.

 

Notre travail porte ses fruits puisque se sont plus de 300 jeunes qui en 2023 ont pris leur carte de pêche dans notre AAPPMA.

 

Aujourd’hui, si l’actualité et le calendrier favorisent la pêche aux carnassiers, le témoignage de Maiana Huchéde et ses poissons trophées parlent d’eux même. Elle vient en effet de se distinguer sous les yeux ébahis de son papa avec trois belles prises : deux gros black bass et un brochet non moins remarquable de 88 cm péchés au lac de la Base de Loisirs d’Orthez. Pour Maiana âgée de 18 ans, la passion de la pêche lui a été transmise dès l’âge de 8 ans lors des actions pédagogiques menées par la Gaule Orthézienne. Maiana fait partie de cette génération de jeunes pêcheurs qui axent leur pratique sur lle respect et la protection des poissons, et c’est donc tout naturellement qu’après avoir vécu des sensations intenses et inoubliables, elle a remis ses prise à l’eau dans toute leur intégrité et en leur disant certainement « on se reverra... ».

 

Le président de la Gaule et les membres du bureau qui ont contribué à lui faire découvrir cette passion sont très fiers de ses exploits qui font chaud au coeur et tiennent à la féliciter chaleureusement pour ces belles prises et ce beau témoignage qui donne envie à tous de pratiquer notre beau loisir.

 

 


Entre la centrale hydroélectrique  SUO ENERGIE et La Gaule Orthézienne, le courant ne passe plus


Photo ; Mathieu BOURGEOIS
Photo ; Mathieu BOURGEOIS

20 ans après, les problèmes de la centrale hydroélectrique SUO ENERGIE située au Pesqué à Orthez refont surface...

 

Pour le Président de l’Association Agrée pour la Pêche et de Protection du milieu Aquatique (AAPPMA) La gaule Orthézienne le courant ne passe plus avec les responsables de la SUO ENERGIE !

 

C’est lors de l’Assemblée Générale de la Fédération Départementale de la Pêche du 29 avril dernier que le sujet brûlant du rétablissement en urgence de la continuité écologique de cette centrale s’est invité dans les débats par la voix de Michel ARENAS très remonté qui y participait avec ses délégués élus.

 

 

Lors de sa prise de parole qui fut très écoutée, il a poussé un véritable cri d'alarme et a vivement critiqué le comportement du gérant de la centrale et de son propriétaire l’Etat qui font preuve depuis vingt ans d’attentisme et se satisfont d'une situation devenue intolérable, et cela au mépris de la loi.

 

Il a notamment déploré leur immobilisme, leur manque de responsabilité et de courage pour trouver des solutions propres à se mettre en conformité avec la loi qui leur impose de limiter les effets délétères grandissants que nous observons d'année en année sur la remontée des migrateurs et notamment sur les saumons atlantiques.

 

Il a rappelé, comme stipulé dans la loi qu'ils ne peuvent ignorer, que sur l'ensemble des concessions de ce pays, les textes de la publication de l'Arrêté des cours d'eau classés « Grands Migrateurs » comme le Gave de Pau précise bien que tous les ouvrages hydroélectriques doivent comporter tous les dispositifs nécessaires pour assurer leur franchissement et la libre circulation des migrateurs.

 

Très remonté, il a lancé un vibrant appel aux quatre fédérations qui représentaient le Pays de l'Adour (départements des Landes, des Pyrénées Atlantiques, des Hautes Pyrénées et du Gers) pour qu'ils s'unissent et mènent au plus vite une action collective pour qu'enfin soit respecté le droit conditionné par la réglementation en rigueur qui impose de concilier hydroélectricité et protection de la biodiversité imposant le rétablissement de la continuité écologique inscrite dans les listes 1 et 2 en application de l'Article 214-17 du Code de l'Environnement et mentionné dans les textes de la DCE 2000 ainsi que dans le Schéma Départemental de vocation piscicole dont le dernier date du 17 juin 2012.

 

Michel ARENAS a également dénoncé le manque de reconnaissance de ces responsables envers le monde halieutique qui se mobilise depuis plus de vingt ans pour la restauration des populations migratrices et pour leur reconquête du Gave de Pau dont elles avaient totalement disparu. Ils n'ignorent pourtant pas que ces travaux de restauration liés à l'obligation d’assurer la continuité écologique sur les cours d'eau sont réalisés avec des modalités de financement très importantes au travers de divers plans successifs mis en œuvre depuis les années 2000 par Migradour avec des apports d'alevins issus de stocks de géniteurs de saumons sauvages de souche Adour première génération. Le barrage de la centrale SUO ENERGIE à Orthez est à ce jour le seul des 37 barrages qui saucissonnent tout le bassin du Gave de Pau à ne pas être en conformité avec la loi et reste le seul point noir que nous dénonçons depuis des lustres...

 

La lecture des rapports et des études de terrain réalisées par les agents et techniciens de l'Office Français pour la Biodiversité et ceux de la Fédération Départementale de la Pêche et de Migradour est affligeante et en dit long sur les préjudices que nous constatons et que les exploitants de la centrale n'ignorent pas.

 

En effet, les comptages vidéo annuels réalisés par les caméras placées dans les passes à poisson des centrales de Castétarbe et d'Artix, confirment encore une fois en 2022 que sur les 1199 saumons comptabilisés à Castétarbe, 30 pour cent des géniteurs de saumons atlantiques ont disparu lors du comptage au niveau du barrage d’Artix (les 788 aloses ont quant à elles quasiment disparu) et cela du fait de la non conformité des installations de la centrale d’Orthez.

 

Il faut également savoir que chaque année, et ceci est précisé dans les rapports, les techniciens sont appelés en urgence pour réaliser des pêches électriques et récupérer les poissons bloqués (saumons et autres migrateurs) pour les transférer en amont du barrage. Ils sont ainsi, quand ils y survivent, retardés et empêchés de rejoindre au plus vite leurs sites de reproduction qui sont aussi les sites de croissance des alevins.

 

Le président ARENAS s'est également ému du fait que cette situation ouvre la porte à tous les braconnages. En effet le site privé n'étant pas surveillé, les indélicats peuvent en toute quiétude venir pêcher les migrateurs bloqués, ce qui est interdit et oblige l'AAPPMA à solliciter et demander l'intervention des Gardes, de la Gendarmerie Nationale ainsi que de la Police Municipale qu'elle tient à remercier.

 

Les études réalisées démontrent, et nous le déplorons, que sans ce point noir, les efforts de restauration réalisés devraient nous permettre un meilleur niveau de réussite en termes de continuité (des plans de restauration). Il n'en est rien et nous sommes aujourd’hui bien en deçà des objectifs fixés.

 

 

 

L'inquiétude et les préoccupations du président ne sont pas seulement focalisées sur ces seuls faits. Cette centrale n'est aujourd’hui pas adaptée aux conséquences du réchauffement climatique qui va poser des difficultés supplémentaires pour le franchissement du barrage par les migrateurs avec des eaux plus basses. Les travaux demandés depuis 20 ans à SUO ENERGIE deviennent urgents et indispensables !

 

Le président qui ne décolère pas depuis vingt ans veut presser l’État (le propriétaire) et ses services pour qu’il trouve des solutions autoritaires vis à vis de ce gérant qui a toujours refusé les propositions ,ce qui est inadmissible de sa part.

 

Pourtant il sait que sa centrale fonctionne sans fondement juridique. En effet, la concession s’est achevée fin 2000 et l’arrêté N° 203290-34 du 17 octobre 2003 visant le prolongement de l’exploitation par autorisation a été annulé suite à un jugement rendu par le tribunal administratif de Pau en date du 07 novembre2006.

 

Or, depuis plus de vingt ans cet ouvrage continue d’être exploité sans vergogne et sans autorisation. Déjà en 2000, l’exploitant aurait dû rendre, d’un commun accord entre les deux parties, cette installation à l’État son propriétaire, ce qu’il a refusé. De plus, la DREAL (service de l’État) qui gère les concessions a fait différentes propositions au concessionnaire pour sortir de cette situation, elles ont aussi été refusées par la SUO ENERGIE. Pire, les décisions plus autoritaires ont été systématiquement contestées en justice par le gérant avec appel puis conseil d’état. Ces manœuvres dilatoires n’ont qu’un seul but, bloquer la situation et gagner du temps pour ne pas faire les travaux que la loi lui impose pour assurer la libre circulation des migrateurs. Entre temps, la loi ayant changé, cette usine pouvait prétendre bénéficier d’un régime d’autorisation et de plus de concession avec une puissance maximale brute de < 4500 Kw. De plus, depuis 2016 la concession dont le terme échoit après cette date pouvait bénéficier d’un délai glissant au cours duquel l’exploitant pouvait réaliser des investissements (fonctionnement de l’usine, mise aux normes environnementales dont la continuité écologique…) sans perte financière puisque l’État rachète l’investissement non amorti à la restitution de la concession. Or, la concession de SUO ENERGIE ne pouvait pas bénéficier de ce délai glissant puisqu’elle est échue avant 2016 ! Alors pourquoi les travaux n’ont-ils pas été réalisés à ce jour ? Compte tenu de cette situation intenable, et on veut croire encore au respect des lois, il pourrait peut-être être fait usage d’une procédure qui permet aux clients de la SUO ENERGIE (fournisseur d’énergie), et cela s’est déjà vu ailleurs, de ne plus acheter l’électricité du producteur ou de suspendre les contrats d’achat tant que cette centrale n’a pas régularisé sa situation et ne respecte pas ses obligations.

 

Quoi qu’il en soit, l’AAPPMA et les Fédérations Départementales porteront un regard attentif sur les suites à qui seront données à dossier brûlant, ce qui pourrait se traduire le cas échéant, en affaire contentieuse.

 

Nous faudra t’il en arriver à cette extrémité ?

 

 

 


Les photos du Concours Enfants 2023



Les Grands Concours ( Enfants et Adultes) des Fêtes d'Orthez 2023




La Gaule Orthézienne éduque les enfants pour que demain la nature soit entre de bonnes mains


La Gaule Orthézienne éduque les enfants pour que demain la nature soit entre de bonnes mains

 

Votre enfant aime la nature, l’aventure et les sensations fortes au grand air… La Gaule Orthézienne peut sans tarder leur donner accès à ces plaisirs grâce à l’Option Pêche qu’elle propose aux plus jeunes. L’occasion rêvée de délaisser les écrans pour devenir passager de la nature et future sentinelle des milieux aquatiques.

 

L’une des principales missions de l’AAPPMA est de sensibiliser les plus jeunes au respect de la nature et des écosystèmes en leur apprenant à devenir des pêcheurs responsables. Les occasions sont multiples pour y parvenir. Nous sommes notamment signataires avec l’Éducation Nationale et la Fédération Nationale pour la pêche en France (FNPF) d’une convention pour l’Éducation au Développement Durable qui permet à la Fédération Départementale de mettre à notre disposition un animateur professionnel diplômé afin d’intervenir dans le cadre scolaire et dans les structures d’animation socio-culturelles.

 

Toujours prompts à susciter des événements et des rassemblements dédiés à la jeunesse, nous serons présents dans le cadre de ce dispositif le samedi 10 juin à la Fête du Lac de la Base de Loisir pour animer des ateliers d’initiation à la pêche et de sensibilisation aux écosystèmes par le biais de jeux interactifs. Les fêtes d’Orthez sont un autre temps fort de nos animations jeunesse. Le samedi 22 juillet après midi un grand concours de pêche spécial enfants sera dédié aux moins de 16 ans sur les rives du Làa à Sainte-Suzanne et fera l’objet d’un important lâcher de truites.

 

Enfin nous interviendrons durant les vacances d’été dans le cadre du dispositif Sport Eté pour organiser des séances d’initiation à la pêche pour le public jeune.

 

La pêche n’est pas ringarde mais bien d’avant garde de par son implication écologique. Alors que les beaux jours sont de retour et que la nature reprend ses droits, testez, tentez, osez la pêche… 7 cartes de pêches à tous les prix et pour tous les publics sont à votre disposition chez nos dépositaires d’articles de pêche et sur le site de la Fédération pour pratiquer notre beau loisir. Ces cartes sont accompagnées d’un memento réglementaire qui vous délivrera toutes les informations indispensables à la pratique de la pêche sur notre territoire. La gaule Orthézienne met également à votre dispositions chez ses détaillants une plaquette promotionnelle gratuite qui vous sera précieuse pour découvrir nos coins de pêche ainsi que les actions que nous menons pour la valorisation et la préservation de notre patrimoine piscicole et de la biodiversité.

 

Vous retrouverez également l’ensemble des actions que nous menons dans ce ce sens en consultant notre site internet.Alors n’hésitez plus et venez découvrir la pêche entre amis et en famille en Pays d’Orthez !

 

Renseignements au 0614065967.


Ouverture 2023, les élus et bénévoles de La Gaule sur le pont !


Elus et bénévoles de La Gaule Orthézienne : une équipe au service de la pêche
Elus et bénévoles de La Gaule Orthézienne : une équipe au service de la pêche

Ensemble et unis les élus et les bénévoles de La Gaule Orthézienne préparent la saison et assurent l’avenir de la pêche.

 

Pour les nombreux pêcheurs, à l’orée d’une nouvelle saison de pêche, l’ouverture de la truite à toujours une saveur particulière. Il incombe donc à la Gaule Orthézienne et à ses nombreux bénévoles de préparer au mieux cet événement pour ses adhérents.

 

Restant ancrée à ses valeurs, la Gaule Orthézienne affiche toujours sa volonté de bien servir la pêche et de respecter tous les pêcheurs quelques soient leurs prédilections, leurs pêches et leurs techniques.

 

Fidèle à cette ligne de conduite, votre AAPPMA grâce au dynamisme de ses élus et de ses bénévoles, continue à agir sur les milieux aquatiques et s’attache à multiplier les offres thématiques de pêche sur des sites aménagés et entretenus pour la satisfaction de tous.

 

 

Cette année, un gros effort de repeuplement sur les cours et plan d’eau dont elle assure la gestion a été réalisé dans un souci de gestion halieutique raisonnée. Aucun pêcheur n’a été oublié ; poissons blancs (carpes, gardons, rotengles et tanches) et carnassiers ont ainsi été introduits pour assurer la pérennité des espèces présentes sur notre territoire.

 

Enfin, pour l’ouverture du samedi 11 mars, huit cent kilos de truites ont été déversés sur nos rivières dont cent kilos sur notre parcours Truite Loisir. Les enfant auront également le loisir de découvrir la pêche aux salmonidés sur un parcours truite qui leur est dédié. Rappelons toutefois que sur le gave de Pau classé en seconde catégorie, la pêche aux leurres et à la cuillère est interdite jusqu’à la date de l’ouverture de la pêche au carnassier, seuls les appâts naturels sont donc autorisés.

 

Ainsi, enfants et pêcheurs dans toutes leurs spécificités et modes de pêche sont attendus au bord de l’eau pour une saison 2023 pleine de promesses.

 

Au delà de cette gestion purement halieutique, La Gaule Orthézienne épaulée par ses bénévoles travaille également sans discontinuer à préserver et protéger la qualité de ses milieux aquatiques en assurant la gestion mais aussi la restauration de leurs richesses faunistiques et floristiques, palliant ainsi dans les cas extrêmes le déclin de certaines populations.

 

Dans ce sens, et dans un esprit de reconquête halieutique, un intérêt particulier va être porté aux rivières dites rurales à partir de cette année. Une étude environnementale interne sera lancée dans un premier temps sur le Làà classé en première catégorie et enfin sur le Mesplatère (Commune de Loubieng) dont elle possède les baux de pêche et qui ont été trop longtemps abandonnés de toute gestion. L’étude visera à mieux comprendre et analyser les perturbations qui altèrent leur milieu afin de mettre en œuvre un programme de gestion patrimoniale axée sur la restauration des milieux, la réintroduction et la reproduction naturelle des espèces (truite fario notamment) et enfin la mise en place d’un plan de lutte contre les effets délétères des sécheresses.

 

Avec l’appui de la fédération, ces actions d’aménagement de restauration seront menées avec toutes les autorisations administratives nécessaires et en partenariat avec les riverains signataires qui seront associés à cette démarche.

 

 

Pour information, l’AAPPMA a entrepris le suivi des frayère restaurées en 2020 sur le Gave de Pau et c’est une réussite ! Ces zones sont de nouveau naturalisées et fonctionnelles accueillent déjà des géniteurs de brochets en particulier et d’autres espèces lors de leur période de reproduction (les quatre frayères sont à découvrir sur notre site et dans notre plaquette promotionnelle).

 

La Gaule Orthézienne travaille également à la gestion et l’entretient des sites de pêche et de leur accès. Cette année un effort particulier a été porté avec la commune de Biron sur l’entretien de la végétation et sur la réouverture de postes de pêche autour des quatre lacs des Barthes (dans le même temps les arbres tronçonnés ont été immergés pour des zones de caches et de refuges pour favoriser la reproduction des espèces piscicoles).

 

Pour toutes ces actions de gestion et de valorisation, La Gaule Orthézienne salue le dynamisme et l’activisme de ses élus et de tous ses bénévoles. Leur action valorise et crédibilise l’AAPPMA rendant la pratique de notre loisir possible et aisée sur le territoire, nous les en félicitons et les remercions chaleureusement. Ils nous permettent de porter un regard nouveau sur le loisir pêche et d’en assurer l’avenir.


Assemblée Générale le 18 février 2023


Si l’ancestrale pratique et les plaisirs de la pêche sont bien connus, connaît on vraiment la gestion et l’organisation des structures associatives du loisir pêche en France qui sont les vrais socles des actions menées par les élus des AAPPMA ? Sait-on vraiment où va et à quoi sert l’argent de nos cartes de pêches ? Les AAPPMA n’ont peut-être pas jusque maintenant suffisamment pris le temps de l ‘expliquer à leurs membres mais il est légitime que chaque pêcheur en soit informé. Il relève donc de notre responsabilité de faire la lumière sur ces sujets et surtout les expliquer pour que plus aucun pêcheur ne puisse les ignorer.

 

L’Assemblée Générale 2023 de La Gaule Orthézienne donnera l’occasion à son Président d’éclairer les pêcheurs sur ces sujets et de répondre à toutes les questions qu’ils se posent lors de la présentation de son rapport moral. Pour cette première, nous invitons les pêcheurs à nous rejoindre nombreux. L’ordre du jour se poursuivra par la présentation du rapport financier, du budget prévisionnel et du rapport des commissaires aux comptes et s’achèvera avec les rapports d’activités des commissions. Le sujet préoccupant des effets du réchauffement climatique et des épisodes de sécheresse qui impactent la vie de nos cours d’eau et leur gestion sera bien entendu au cœur des débats.

 

Si selon l’adage tous les chemins mènent à Rome, il est aussi vrai que tous les chemins de l’eau mènent à la l’AAPPMA.

 

Vous tous pêcheurs qui fréquentez nos rivières et nos lacs, vous qui êtes l’âme, la vigie et la voix de votre association, les élus de La Gaule Orthézienne vous attendent nombreux pour ce moment privilégié de la vie de votre AAPPMA.

 

A l’issue de l’Assemblée, L’AAPPMA offrira l’apéritif de l’amitié à tous les présents.

 

 

L’Assemblée Générale des Pêcheurs se déroulera le samedi 18 févier à 16h00 à la salle Piquemal de Castétarbe.

 

 


Les vœux du Président de l’AAPPMA la Gaule Orthézienne

 

 

Les plus chers vœux :

 

 

Le Président, le Conseil d’Administration,les Gardes pêche souhaitent une très bonne année,de santé, bonheur,sérénité,à tous les pêcheurs,aux élus des collectivités,à ses différents partenaires pour que tous ensemble nous continuons à bâtir de nombreux projets et aller vers de nouveaux horizons,

  • Faire connaître la pêche au grand public
  • Si l’ancestrale pratique de la pêche ne s’est jamais effacée, elle est devenue un enjeu de modernité de notre temps qui s’est transformée avec l’évolution de la société. Elle s’exerce à travers un réseau associatif de plus de 1,5 million de pêcheurs (2ème force de pratiquants en France après celle du football). Elle permet un contact de pleine nature, ouverte à tous, facteur de détente, de liens, d’émotions, d’engagements et de bienveillance. Elle représente aussi des valeurs humaines, environnementales et sociales.

 

- Les pêcheurs présents au bord des rivières et lacs, sont utiles dans le sens où ils sont les yeux

 

et les voix de l’AAPPMA pour servir leur loisir. Protéger les milieux aquatiques et pour aménager leur territoire en offre de pêche.

 

  • Faire mieux comprendre les missions et actions de l’AAPPMA :

    S’occuper de pêche pour l’AAPPMA, c’est avant tout un espace de rencontre, de partage pour la population et les enfants afin de s’informer, s’éduquer sur la fragilité de nos milieux vivants ; ainsi, ceci leur permet de mieux pratiquer la pêche en respectant la nature et l’envie de mieux la protéger. :

  • Mieux communiquer :

 

La pêche manque de communication sur les vraies valeurs qu’elle représente et sur les missions et actions qu’entreprennent les bénévoles dans les structures associatives.

 

Un fait est certain, lorsqu’on pratique la pêche :

 

- Connaît-on vraiment la gestion et l’organisation des associations et les actions des bénévoles qui s’engagent ? C’est souvent ignoré !

 

- Savons-nous vraiment où va l’argent des cartes de pêche ?

 

Aux questions posées, peu de pêcheurs le savent ; or, nous pouvons le vérifier !

 

  • L’AAPPMA s’engage à donner toutes les informations pour expliquer et mieux comprendre les actions menées. A savoir, son organisation, ses activités, ses moyens financiers qui sont méconnus des pêcheurs mais aussi du grand public, des élus et des médias. Pour se faire, le Président l’expliquera de manière pédagogique.

 

Aussi, l’AAPPMA invite les pêcheurs et nouveaux adeptes à venir nombreux assister à son Assemblée Générale qui aura lieu le samedi 18 février à 16 h à la salle Piquemal d’Orthez (située quartier Castétarbe, près de l’Ecole). Le pot de l’amitié sera offert à tous les présents.

 

 

 

L’avenir de la pêche est un loisir qui nous concerne tous ; aussi, nous devons nous projeter ensemble pour le faire vivre.

 

 

 

Bonne année de pêche à tous.

 

 

 

Le Président, Michel ARENAS

 

 

 


Les cartes de pêche 2023 disponibles à partir du 15 décembre 2022


Les cartes de pêche 2023 seront en vente à partir du 15 décembre 2022 sur le site cartedepeche.fr ou chez nos dépositaires de cartes de pêche : didier peche,  peche 64 et l'office office de tourisme  du coeur de bearn à orthez, restaurant escude-quillet à biron et restaurant la tour galante à sault de navailles

 

 

Un loisir pour tous, une carte pour chacun !  Différentes cartes de pêche sont disponibles et proposées ci-dessous. Choisissez la carte de pêche correspondant le mieux à votre pratique !

 Carte Majeure Interfédérale 105 €
Elle est valable du 1er janvier au 31 décembre dans 91 départements
Pêche en 1ère et 2ème catégories à tous modes de pêche.

 

Carte Personne Majeure 80 €
Elle est valable du 1er janvier au 31 décembre.
Pêche en 1ère et 2ème catégories à tous modes de pêche dans le département 64.

 

 Carte Découverte Femme 36 €
Elle est valable du 1er janvier au 31 décembre
dans 91 départements.
Pêche en 1ère et 2ème catégories. Pêche à une seule canne autorisée

Carte Personne Mineure 22 €
Elle est valable du 1er janvier au 31 décembre
dans 91 départements.
Pêche en 1ère et 2ème catégories à tous modes
de pêche.

Carte Découverte – de 12 ans 7 €
Elle est valable du 1er janvier au 31 décembre
dans 91 départements.
Pêche en 1ère et 2ème catégories.
Pêche à une seule canne autorisée

 

Carte Hebdomadaire 34 €
Elle est valable 7 jours consécutifs dans
91 départements. Pêche en 1ère et 2ème
catégories à tous modes de pêche.
Doivent y figurer expressément les jours de validité

,

Carte Journalière 15 €
Elle est valable 1 jour uniquement dans le
département des Pyrénées-Atlantiques.
Pêche en 1ère et 2ème catégories à tous
modes de pêche. Doit y figurer expressément le jour de validité

 


Un nouvel onglet sur notre site avec les élèves du BTSA Gestion et Protection de la Nature du Lycée Jean Errecart de Saint-Palais


Notre site s'enrichit d'un nouvel onglet sur Les Espèces Exotiques et Envahissantes de nos cours d'eau. L infographie de qualité a été réalisée par les élèves du BTSA Gestion et Protection de la Nature

du Lycée Jean ERRECART de Saint-Palais qui sont nos partenaires privilégiés et qui ont été chargés grâce à leur expertise de la création de caches à poisson dans notre nurserie de la Saligue aux Oiseaux.
Nous vous invitons à découvrir ce nouvel onglet dans notre menu défilant ou en cliquant directement sur le lien suivant  Espèces exotiques et envahissantes de nos cours d'eau

Nous remercions nos partenaires et les félicitons pour la qualité de leur travail !


Une rentrée 2022 intense pour la préservation de l’eau et la biodiversité.


Lundi 29 août avait lieu la première rencontre entre la Fédération Nationale de la Pêche en France et Bérangère Couillard, récemment nommée Secrétaire d'État chargée de l'Écologie. L’occasion pour la FNPN  de rappeler le rôle capital des structures associatives de pêche de loisir pour la protection des milieux aquatiques, au sortir d’un été catastrophique pour les populations piscicoles.

Occasion également de rappeler l' absolue détermination de ces structures (Fédérations et AAPPMA)  à protéger et défendre l’eau, bien commun essentiel, et sa biodiversité exceptionnelle. Détermination amplifiée suite aux évènements de cet été qui doivent impérativement être mieux anticipés, gérés et prévenus par l’Etat. Des arbitrages sont à venir et les attentes des pêcheurs sont grandes !

 

la FNPF et ses 1.5 millions d'adhérents représentent le plus grand réseau associatif de protection des milieux aquatiques, la fédération a fait le choix d'une communication nationale engagée à destination des institutions et du grand public.

Ces campagnes thématiques souhaitent alerter l'opinion et les décideurs sur la situation d'urgence que subissent les milieux aquatiques. Manque d'eau, populations piscicoles en danger, pollutions diverses... la mobilisation collective face à ces menaces grandissantes est aujourd'hui indispensable !

Nous vous proposons de retrouver en suivant le lien suivants 3 films présentant un bilan de l'état de nos ressources aquatiques et piscicoles ainsi que les actions menées et à mener par nos association (état des rivières, migrateurs et micro-centrales etc...)

Bon visionnage...

 

https://www.youtube.com/watch?list=PLMcfUOo6DKQL1YdViPAjOAWtIEVNava5L&v=NLxGTFRMq8k


Connaissez vous vraiment la pêche ?


CONNAISSEZ VOUS VRAIMENT LA PÊCHE

 

Pour mieux se faire connaître, et pour que l'on comprenne mieux ses missions, la FNPF a souhaité consacrer le dossier-phare de sa revue annuelle Pêche Mag, sorti en juin, à la présentation du réseau associatif de la pêche de loisir et de ses actions. Intitulé «Connaissez-vous vraiment la pêche ?», ce dossier revient de manière très pédagogique sur notre organisation, nos missions, nos valeurs, nos moyens et nos partenaires.

Au-delà d'une pratique qui rassemble 1,5 million d'adeptes, la pêche de loisir constitue l'un des réseaux associatifs indépendants les plus maillés en France.
Son organisation, structurée à chacun des grands échelons géographiques et administratifs, lui confère un vaste champ des possibles pour développer le loisir pêche et l'attractivité des territoires, mais aussi entreprendre des actions en faveur des milieux aquatiques. Qu’il s’agisse de gérer le loisir pêche ou le patrimoine piscicole, d’intervenir sur le terrain pour restaurer la biodiversité, de sensibiliser les enfants aux écosystèmes qui les entourent ou de participer à la vie associative de leur communauté, les structures associatives de la pêche de loisir répondent présent. Et c’est en collaborant avec une pluralité de partenaires qu’elles sont en mesure de mener ces actions citoyennes.
Qui sont ces hommes et ces femmes engagés au sein du réseau associatif de la pêche de loisir ? Quels services rendent-ils à la nature et aux hommes ? Pourquoi sont-ils incontournables ? Décryptage.

 

Les pêcheurs, des hommes engagés avant tout

 

La pêche de loisir est une activité de pleine nature conviviale, ouverte à tous, facteur de lien social, de bienveillance, d’engagement et de partage. Elle s’exerce au travers d’un réseau associatif de plus d’1,5 million de pêcheurs, 1 000 salariés et 40 000 bénévoles. Ces hommes passionnés sont tout autant attachés à transmettre leur savoir qu’à protéger l’environnement aquatique.

 

Présents au bord des rivières, ces sentinelles des cours d’eau et protecteurs de l’environnement sont parfois les premiers à remarquer des traces de pollution ou la présence d’espèces invasives, à alerter en cas de sécheresse ou de braconnage, à porter plainte pour destruction d'espèces protégées. Ils organisent régulièrement des opérations de nettoyage des cours d’eau et des rives, sanctionnent les manquements à la réglementation par l’intermédiaire de gardes-pêche particuliers assermentés, organisent des pêche de sauvetage de poissons en cas de sécheresse ou d’inondation.

 

Que ce soit en ville ou à la campagne, les pêcheurs partagent leur plaisir du bord de l’eau auprès du grand public, de férus de pêche, d’enfants comme d’adultes et auprès de populations fragilisées. Des animations variées sont proposées au sein d’ateliers dédiés à la pêche, de centres de loisir, de maisons de retraites, d’hôpitaux et d’écoles. Leur participation aux foires, kermesses et autres salons sont autant de preuves de leur contribution active à la vie associative de leur communauté.

 

Au-delà de la pratique d’un loisir qui permet un contact avec la nature dans la détente et la bonne humeur, la pêche est une véritable profession de foi des valeurs humaines et environnementales

 

 

 

Une présence à chaque échelon du territoire

 

Fort de 3 700 associations locales de pêche, 94 fédérations départementales, 12 associations régionales, 6 unions de bassin, 10 associations migrateurs et 1 fédération nationale, le réseau associatif de la pêche de loisir s’attache à remplir les missions que lui a confié le législateur dans la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 : protéger les milieux aquatiques, les espèces qui les peuplent mais aussi favoriser la pêche. Des milliers de bénévoles et de salariés travaillent main dans la main du local au national, aux côtés de nombreux partenaires.

 

Connues sous le nom d'associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA), les associations locales représentent la partie la plus visible du tissu associatif de la pêche, puisque c’est auprès d’elles que les pêcheurs adhèrent en prenant leur carte. Composées quasi-exclusivement de bénévoles, elles détiennent et gèrent les droits de pêche qu’elles acquièrent, reçoivent ou louent sur des propriétés publiques et privées. Fortement impliquées dans la vie associative communale, elles mènent des actions d’animations et d’information auprès de tous les publics, organisent la gestion piscicole de leurs droits de pêche en accord avec leur fédération, contrôlent les pêcheurs et surveillent les cours d’eau.

 

Maillons essentiels, les fédérations départementales (FDAAPPMA) fédèrent et épaulent financièrement et techniquement les associations locales. Elles sont chargées d’organiser et de promouvoir le loisir pêche, de
mener des actions d’éducation à l’environnement auprès des jeunes et du grand public, de protéger et restaurer les milieux aquatiques, de gérer la garderie (police de la pêche associative) et de collecter la Redevance Milieux Aquatiques (RMA, reversée aux Agences de l’eau). Les fédérations collaborent entre autres avec les Conseils départementaux, les Agences de l’eau, les Syndicats de rivières, les offices de tourisme et les Préfectures.

 

Les associations régionales et les unions de bassin permettent aux pêcheurs d’être représentés sur le terrain au-delà du département. Les associations régionales ont pour mission de développer l'attractivité de la pêche au niveau de la Région, grâce au levier du tourisme. Les unions de bassin, quant à elles, aident les fédérations et leurs associations, à l’échelle des six grands bassins hydrographiques, en leur apportant la connaissance et les données nécessaires pour faire valoir les intérêts des milieux aquatiques auprès des représentants de l’État et des collectivités territoriales. Elles sont les interlocuteurs privilégiés des Agences de l’eau et des Comités de bassin.

 

Les associations migrateurs sont également des instances de bassin. Elles contribuent aux côtés des différents acteurs (pêcheurs amateurs, professionnels, associations de protection de la nature, administrations, établissements publics…) à la connaissance, la gestion, la protection et la restauration des populations de poissons migrateurs sur leur bassin respectif. Elles participent à l’élaboration des plans d’actions en faveur des poissons migrateurs, qu’elles mettent en oeuvre avec les moyens techniques et humains dont elles disposent.

 

La Fédération Nationale de la Pêche en France (FNPF), instance de coordination et de représentation de toutes les structures associatives de la pêche de loisir, a pour rôle de porter les intérêts de la pêche en eau douce auprès des instances nationales et internationales (ministères, Parlement, Comité National de l’Eau, Agence Française pour la Biodiversité, Conseil Économique Social et Environnemental…) et de fixer les grandes orientations stratégiques pour son réseau. Elle soutient les fédérations dans leurs missions en redistribuant, sous forme de subventions, l’argent issu de la Cotisation Pêche Milieux Aquatiques (CPMA) tout en les aidant à se doter de salariés compétents et formés.

 

LA PÊCHE EST UN PARTENAIRE INCONTOURNABLE DES POUVOIRS PUBLICS QUI LUI ONT CONFIÉ SES MISSIONS D‘INTÉRÊT GÉNÉRAL : SURVEILLER, CONNAÎTRE, PROTÉGER, TRANSMETTRE, PARTAGER ET DÉVELOPPER L’EXERCICE DE LA PÊCHE.

 

Les pêcheurs protègent, entretiennent et restaurent les milieux aquatiques

Il serait naturel de penser que l’intérêt des pêcheurs pour les milieux se résume à vouloir pratiquer un loisir de qualité, dans des eaux claires et poissonneuses. La réponse est « oui, mais pas seulement ». Le loisir pêche est avant tout une relation privilégiée avec les milieux aquatiques et leur biodiversité. Les structures associatives de la pêche de loisir sont donc particulièrement sensibles et vigilantes sur leur état, les pressions et contraintes auxquelles elles sont confrontées et l’harmonie globale de l’écosystème.

En témoigne leur investissement quotidien pour la connaissance et la conservation des espaces et des espèces. Une partie des actions menées consiste à maintenir la fonctionnalité naturelle des cours d’eau et à
réparer les altérations liées à l’activité humaine (seuils, prélèvements d’eau…), pour qu’in fine la faune et la flore puissent se développer dans des conditions optimales. On parle ici de reméandrages, reconnexions de zones humides, restauration de la continuité écologique (aménagement de passes à poissons, circulation des sédiments...), installation de frayères ou entretien de la végétation. Un autre volet consiste non seulement à protéger et gérer les espèces piscicoles de manière à ce qu’elles puissent assurer correctement toutes les phases de leur cycle biologique dans le milieu naturel, mais également à restaurer les populations en déclin. Des études de diagnostic, des repeuplements, des régulations d’espèces invasives ou des pêches électriques d’inventaire et de sauvetage sont ainsi nécessaires. Pour mener à bien leurs missions, les structures associatives s'appuient notamment sur des Plans Départementaux pour la Protection des milieux quatiques et la Gestion des ressources piscicoles (PDPG, reconnus par la loi du 8 août 2016 sur la biodiversité) et agissent en complémentarité et en cohérence avec l’administration, les établissements publics et les gestionnaires de milieux (SDAGE et SAGE).

De ce fait, les structures associatives sont un véritable acteur de référence. Collectrices d’un grand nombre de données qu’elles partagent avec les pouvoirs publics, universitaires, centres de recherche, professionnels publics et privés, elles sont à même de porter les intérêts des milieux et des espèces auprès des institutions concernées. Leur expertise les amène ainsi à intervenir dans de grands dossiers
environnementaux, tels que le Plan national de gestion de l’anguille, la sauvegarde du saumon sur l’axe Loire-Allier, l’élaboration de la Stratégie nationale de gestion des poissons migrateurs amphihalins, les Atlas de la biodiversité communale, le classement des cours d’eau ou encore l’arasement des barrages sur la Sélune dans la Manche.

 

LES MILIEUX AQUATIQUES SONT UN BIEN COMMUN. EN TANT QU’USAGERS, LES PÊCHEURS SE DOIVENT D’EN PRENDRE SOIN.

 

Le réseau associatif contribue à l'éducation à l'environnement

Le loisir pêche est un espace de rencontre et de partage, d’information et d’éveil des citoyens à la richesse et la fragilité du patrimoine naturel aquatique. Les structures associatives sont donc engagées dans une démarche d’éducation à l’environnement et d’apprentissage d’une pêche responsable et respectueuse, basée à la fois sur leur connaissance de la faune, de la flore aquatique, du fonctionnement des écosystèmes et sur leur expérience et expertise technique de la pêche. Chaque année, près de 100 000 personnes sont ainsi sensibilisées.

Les occasions sont multiples et peuvent prendre différentes formes, avec un souci permanent d'amener les publics au contact direct avec la nature qui les entoure. Par exemple, les salariés des fédérations, des professionnels diplômés de l’animation et de l’encadrement, interviennent dans les écoles primaires, les collèges et lycées pour aborder de manière concrète les notions relatives aux milieux aquatiques du programme (cycle de l’eau, chaîne alimentaire, reproduction des poissons, biologie des espèces, analyse de l’eau…). L’approche est concertée avec les enseignants et la méthode se veut ludique et pédagogique, concoctée sur mesure pour s’adapter à chaque âge. Les outils sont variés et vont du simple puzzle ou de l’aquarium aux loupes binoculaires ou encore aux jeux interactifs sur tablette. Ces interventions s'inscrivent dans une convention de partenariat « Pour l’éducation au développement durable » entre le ministère de l’Éducation Nationale et la FNPF (dont la première remonte à 2010) et des conventions entre les fédérations et l’inspection académique dont elles dépendent.

Les fédérations proposent également des prestations organisées. Il peut s’agir d’expositions sur les poissons présents dans les cours d’eau du département au sein des Maisons Pêche Nature, de conférences Nature et Environnement, de projections de documentaires sur des rivières remarquables ou de « promenades nature » accompagnées d’un guide pour explorer et découvrir le monde merveilleux des petites bêtes aquatiques. De manière plus informelle, l’aménagement d’un sentier d’interprétation, la présence sur le Tour de France, la participation à une foire locale ou à un salon de la pêche sont autant d’opportunités pour le réseau associatif de faire découvrir sa passion pour la pêche au grand public et surtout d’attirer son attention sur le fonctionnement et la fragilité des écosystèmes aquatiques.

 

LA PÊCHE EST UN LOISIR OÙ LA PRATIQUE EST INDISSOCIABLE DE LA COMPRÉHENSION ET DU SOUCI DE L’ENVIRONNEMENT. PRÈS DE 100 000 PERSONNES SONT SENSIBILISÉES AUX MILIEUX AQUATIQUES CHAQUE ANNÉE.

 

Le loisir pêche valorise les territoires

Avec un poids économique estimé à 2 milliards d’euros, le loisir pêche est un acteur majeur de l’économie et du développement touristique des territoires. Les structures associatives de la pêche de loisir ont donc noué des collaborations fructueuses avec les collectivités locales (mairies, Conseils régionaux et départementaux...) et des partenaires institutionnels, économiques et touristiques pour faciliter l’accès et la pratique tout en s’ancrant durablement dans le territoire.

En outre, sachant que 40 % des pêcheurs s'adonnent davantage à la pêche pendant leurs vacances que pendant le reste de l’année, les structures associatives ont vite compris l’intérêt de faire de leurs terrains de jeux préférés des destinations de pêche incontournables. Pour attirer les pêcheurs et leurs accompagnants, des parcours labellisés, des hébergements qualifiés et des Stations Pêche ont donc été mis en place, répondant à des critères stricts d’éligibilité formalisés dans une charte nationale. Les parcours sont agrémentés de sentiers pédestres, d’aires de pique-nique et de jeux, de pontons d’accès pour les personnes à mobilité réduite, de rampes de mise à l’eau, qui profitent tant aux pêcheurs qu’aux promeneurs ou qu’aux pratiquants du nautisme. Les « hébergements pêche » proposés par de grands hébergeurs (Clévacances, Gîtes de France, VVF Villages) et des particuliers sont situés à proximité d'un site de pêche et équipés de manière à faciliter les séjours des pêcheurs (rangement sécurisé du matériel, délivrance de la carte de pêche, liste des détaillants, documentation halieutique…) et de leur famille (visites guidées, randonnées, balades fluviales, circuit gastronomique…). Quant au label Station Pêche, conçu en partenariat avec la Fédération Française des Stations Vertes, il permet aux collectivités locales d’affirmer leur positionnement en matière d’écotourisme.

L’animation et l’attractivité du territoire est par ailleurs assurée tout au long de l’année par l’organisation de plus d’une centaine d’activités et manifestations conviviales par département : salons, foires, concours,
compétitions, ateliers pêche d’initiation ou de perfectionnement, camps de vacances permettent à tous de découvrir la pêche et les richesses du patrimoine français.

Cette dynamique s’opère grâce à des collaborations fructueuses entre les structures associatives et de nombreux partenaires sans lesquels rien ne serait possible. Par exemple, un hébergeur dont le camping ou le gîte est labellisé « pêche » bénéficie non seulement des conseils de l’Agence de Développement Touristique en matière de promotion de son bien afin qu’il s’assure un bon taux de remplissage, mais aussi d’une formation dispensée par la fédération de pêche pour qu’il soit à même de renseigner ses clients sur les spots de pêche à proximité ou de lui délivrer sa carte de pêche sur place. Dans la même logique, l’hébergeur pourra recommander à ses clients un moniteur-guide de pêche agréé par la fédération départementale pour des prestations clés en main. Ainsi, en s’appuyant chacun sur les compétences de l’autre, les structures associatives de la pêche de loisir et leurs partenaires offrent aux touristes une expérience réussie et inoubliable qui a un effet bénéfique sur l’économie locale.

 

CETTE DYNAMIQUE S’OPÈRE GRÂCE À DES COLLABORATIONS FRUCTUEUSES ENTRE LES STRUCTURES ASSOCIATIVES ET DE NOMBREUX PARTENAIRES SANS LESQUELS RIEN NE SERAIT POSSIBLE.

 

Des moyens au service de l'intérêt général

On entend souvent dire les pêcheurs que sans eux, les actions d’intérêt général menées pour la protection et la restauration de la biodiversité aquatique auraient un coût bien plus élevé pour la collectivité. C’est vrai ! Les structures associatives de la pêche de loisir reçoivent la majorité de leur financement de leurs adhérents. Ces ressources sont issues de la carte de pêche qui comprend une Cotisation Pêche Milieux Aquatiques (CPMA), gérée par la FNPF qui la redistribue dans sa quasi intégralité à ses structures, et des cotisations statutaires propres aux fédérations et associations locales.

À titre indicatif, en 2017, à elle seule, la FNPF a contribué au financement de 350 postes dans les fédérations départementales à hauteur de 12 millions d'euros, et a subventionné 1 132 projets pour un montant de 4,7 millions d’euros.

Ce montant est bien évidemment insuffisant pour tout faire. C’est pourquoi d’autres ressources sont nécessaires. Elles proviennent de subventions publiques (Agences de l’eau, Agence Française pour la Biodiversité, collectivités locales) et de partenariats privés (banques, acteurs économiques, mécènes…).

 

 

 

 


La Carte de Pêche Automne 2022 est disponible


 

Forte de son succès à l'automne 2021, nous vous informons de la reconduction exceptionnelle de la carte de pêche Offre d'automne "Personne majeure" à partir du 1er septembre 2022.

Il ne s’agit pas d’une nouvelle carte, mais d’une réduction de 50% appliquée sur le montant global de la carte annuelle « Personne majeure ». La carte ainsi délivrée permettra au pêcheur l’accès au loisir pêche dans les mêmes conditions de pratique que la carte concernée, sur la période du 1er septembre au 31 décembre 2022. De fait, le pêcheur disposera également du statut de membre actif. Aucune autre carte n’est concernée par cette offre.

 

Cette carte « Personne majeure - Offre d'automne » sera disponible du 1er septembre au 15 décembre 2022 via internet sur le site cartedepeche.fr ou chez le réseau des dépositaires (DIDIER PECHE et PECHE 64).

 

La réduction ne s’applique pas sur les options et sur la réciprocité interdépartementale (CHI-EHGO-URNE).


Grand Concours de l'été  : les photos



Grand Concours Interdépartemental et Concours Enfants des fêtes d'Orthez


 

Après deux ans de diète, La gaule Orthézienne renoue avec la tradition des grands concours des des fêtes d’Orthez en organisant deux beaux événements en juillet.

 

 

- Le premier concours est réservé aux adultes (dames et messieurs) et aux jeunes âgés de 15 à 18 ans. Il se déroulera le samedi 23 juillet de 08h00 à 11h00 au lac toutes pêches des Barthes de Biron.

 

Il sera doté de 2500 € de prix qui récompenseront tous les participants (100 € pour le 1er, 70 € pour le 2 ème, etc.). Le premier adhérent, à la première adhérente et le premier jeune (15-18 ans) au classement qui sont déjà membres de l’AAPPMA La Gaule Orthézienne auront la chance en plus de leur prix, de se voir récompensés par une carte de pêche pour l’année 2023.

 

Ce qu’il faut savoir : les inscriptions (10€) pouront être faites avant le jour du concours chez DIDIER PÊCHE et PÊCHE 64 jusqu’au vendredi 22 juillet à 18h00 et jour du concours même sur place, aux arènes du PESQUE avec le tirage au sort à partir de 06h30.

 

Règlement : Permis de pêche obligatoire, pêche avec bouchon uniquement ; 07h45 Amorçage ; pesée au bord de l’eau ; classement au poids. L’accès en voiture aux postes de pêche sur les Barthes de Biron sera autorisé exceptionnellement à condition de ne pas se garer sur le chemin . A l’issue du concours la proclamation des résultats et la remise des prix se dérouleront aux arènes et seront suivies par un apéritif de l’amitié offert à tous (buvette et casse-croute seront à disposition).

 

 

- Le second concours dédié aux enfants (filles et garçons jusqu’à 15 ans) se déroulera le lundi 25 juillet de 15h00 à 16h30 sur la rivière le Laà à Sainte-Suzanne chez Mr Francis AUSSAT (riverain). Le parcours aura été aménagé et sécurisé par les Services Techniques de la ville d’Orthez et 80 kg de truites réservées aux enfant auront été déversées dans la rivière par La Gaule Orthézienne.

 

Ce qu’il faut savoir : chaque enfant devra amener son propre matériel et ses appâts ; les inscriptions et le tirage au sort des emplacements se dérouleront à partir de 13h30 à la grange de Mr AUSSAT située à proximité du lieu de pêche.

 

Le classement : les premiers à 10 truites seront classés selon les heures de prise et devront s’arrêter de pêcher une fois ce nombre de poisson atteint. Les autres enfants seront classé au poids des prises.

 

La clôture de cet après midi pêche sera ponctuée par un petit goûter amical en attendant la remise des lots et des coupes à la grange de Mr AUSSAT. Tous les enfants seront récompensés. La première fille et le premier garçon au classement se verront récompensés par une tablette ainsi que par une carte de pêche pour l’année 2023.

 

Tous les enfants seront récompensés.

 

Tout à été entrepris par les bénévoles de l’AAPPMA  pour que ces deux concours soient pour tous, petits et grands, une belle fête halieutique.

 

Le Président,

 

Michel ARENAS

 



Une nouvelle plaquette pour la Gaule Orthézienne.


Vous aviez tous pu dès 2019 découvrir notre plaquette avec toutes les informations utiles et indispensables pour pratiquer la pêche sur notre territoire. Notre nouvelle plaquette sortira dans quelques jours et sera disponible chez tous nos détaillants et partenaires mais vous pouvez d'ores et déjà la découvrir sur notre site en cliquant sur le lien ci dessous.

 

 

Télécharger
La Pêche en Pays d'Orthez
la-gaule-orthezienne_plaquette-2022_w.pd
Document Adobe Acrobat 5.2 MB

Un Championnat National de pêche à la truite sur le Gave de Pau à Orthez


Parler de Championnat de France et de Championnat du monde de pêche à la truite peut encore paraître de nos jours surprenant pour le grand public. Cependant vous ne rêvez pas, Orthez et l’AAPPMA La Gaule Orthézienne accueilleront bien les 11 et 12 juin prochain la demi finale de compétition qui désignera les cinq meilleurs pêcheurs qui représenteront la France au championnat du monde qui se déroulera cette année près de Lyon.

 

Cet événement de taille qui est une première sur le territoire de notre AAPPMA attirera un large public de passionnés et de curieux.

 

L‘histoire du goût pour la compétition chez les pêcheurs à la truite est un phénomène assez récent apparu en France dans les années 1990. En 1993 la presse halieutique transalpine relatait les premiers championnats du monde de pêche à la truite qui venaient de se dérouler en Italie et dès 1994 une équipe française concourait pour la toute première fois à l’international dans cette discipline alors encore totalement méconnue dans l’hexagone.rance participe chaque année Depuis cette date, la France participe chaque année au championnat du monde, talonnant de prés les italiens en remportant plusieurs fois le titre de vice championne.

 

Au cours des compétitions les méthodes de pêche ressemblent à celles de la pêche dite au « toc » et sont valables sur toutes les rivières. Les seuls appâts autorisés sont naturels (vers et teignes aux teintes naturelles) et les gaules utilisées sont de grandes cannes télé-réglables de 6 à 10 mètres qui permettent d’animer des plombées encore peu connues chez les pêcheurs de truite (corona, spirale, billes…).

 

Le site retenu pour le déroulement de cette compétition par la Fédération Française de Pêches Sportives en eaux douces (FFPS) et la Commission Nationale Truite après avoir visité notre territoire halieutique est notre nouveau Parcours Truite Loisir situé sur le Gave de Pau le barrage des Soarns et le pont de l’Europe.

 

Pour assurer l’accueil et l’accessibilité aux berges, l’AAPPMA interviendra en mai prochain pour l’aménagement paysagé du parcours sur plus de 800 mètres sur un parcours qui sera accessible à tous les pêcheurs après la compétition.

 

Afin de ne pas exercer une pression trop importante sur notre cheptel piscicole et rendre la compétition plus attractive, la Fédération Nationale qui participe aux frais d’organisation, déversera 200 kg de truites Fario et Arc en Ciel. La compétition s’effectuant en No Kill, ces poissons qui seront relâchés vivants seront resteront dans le Gave pour le plus grand plaisir des pêcheurs qui pratiqueront notre nouveau parcours Truite Loisir les jours suivants. Le public - pêcheurs

 

et non pêcheur - aura l’occasion de découvrir pendant la compétition une technique de pêche, des montages et des astuces encore méconnus chez nous et qu’ils pourront adapter à leurs propres combines de pêcheurs. Et c’est souvent à la fin des compétitions que se font les échanges d’astuces et de bons procédés entre pêcheurs et que se nouent les amitiés de pêche.

 

L’AAPPMA La Gaule Orthézienne vous vous invite nombreux à assister à ce championnat et saura vous accueillir à sa buvette qui vous proposera café, casse-croûtes et boissons fraîches.

 

 


Une ouverture réussie pour toutes et tous...


"Une belle ouverture 2022 !" c'est ce qui revient le plus souvent dans la bouche de nos adhérents qui semblent s'être fait plaisir sur les berges de nos cours d'eau ce week-end magique de retrouvailles avec  Dame Nature. Les Dames de la Gaule n'étaient pas en reste à l'instar de l'une de nos nouvelles adhérentes, Stéphanie, qui a pu rencontrer la toute première truite de sa vie. Le sourire radieux se passe de tout commentaire... Bravo Stéphanie et bienvenue parmi nous ! Nous vous souhaitons beaucoup d'autres belles rencontres de ce genre.


Ouverture de la truite 2022, le 12 mars c'est reparti !


Premiers coups de nageoires dans le Laa à Sainte Suzanne pour cette belle truite. Peut être aurez vous la chance de la rencontrer...
Premiers coups de nageoires dans le Laa à Sainte Suzanne pour cette belle truite. Peut être aurez vous la chance de la rencontrer...

Samedi 12 mars 2022 l'Ouverture de la truite est de retour !

L'ouverture de la truite s'inscrit dans le temps et les esprits comme une tradition, elle sonne le rappel au bord de l'onde des férus de pêche à la truite après six interminables mois d'attente.

Si comme le dit l'adage tous les chemins mènent à Rome, il n'est à pas  douter que toutes les rivières et les ruisseaux mèneront ce samedi aux pêcheurs à la truite. Tous seront le temps de cette belle journée du printemps dans ses prémices, compagnons du bord de l'eau. Les pieds dans l'eau ou parcourant les berges, ils mettront en éveil tous leur sens  pour percevoir dès l'aurore Dame Truite en ses repères et useront de leurs techniques et de toute leur science pour entrer en contact avec elle.

Que vous soyez pêcheur débutant, occasionnel ou confirmé, La Gaule Orthézienne n'a qu'une ambition : vous donner à toutes et à tous l'envie de vous adonner à ce beau loisir et vous permettre de le pratiquer dans les meilleures conditions.

Pour faire de cette journée de retour une fête, 800 Kg de truites Fario et Arc en ciel auront rejoint le chevelu de ruisseaux et rivières qui constitue notre riche réseau hydrographique, offrant à tous un riche éventail de destinations et de "coins" à prospecter.

Les enfants ne seront pas oubliés, l'AAPMA leur donnera l'occasion de franchir le premier pas vers une pratique riche en émotions et en plaisirs qui deviendra peut-être une passion qui les accompagnera toute leur vie durant. Un parcours "Spécial Jeunes" leur est dédié entre l'aval de la digue du lac du Grecq et le lavoir du quartier Goundet à Orthez.

Parents, grands parents, amis faites leur découvrir ces joies en les accompagnant au bord de l'eau, munis de leur Carte Découverte Enfants disponible chez tous nos dépositaires.

La possession d'une carte de pêche est obligatoire pour toutes et pou tous. A chacun sa carte de pêche et toutes sont en ligne  (quoi de plus naturel pour un pêcheur...) et à portée de clic à l'adresse suivante  : https://www.cartedepeche.fr/  Un large choix vous y sera proposé : carte annuelle, hebdomadaire, journalière, Carte découverte femme, Carte découverte moins de 12 ans et Carte jeune de 12 à 18 ans.

Mais on peut aussi se procurer la carte chez nos dépositaires : Office de Tourisme d'Orthez, Office de Tourisme du Cœur de Béarn,  chez les détaillants d'articles de pêche Didier Pêche et Pêche 64 à Orthez ou encore à Biron au restaurant Escudé-Quillet et à Sault de Navailles au restaurant de la Tour Galante.

La Gaule Orthézienne vous invite à rejoindre le bord de l'eau pour une pratique de plaisir et vous souhaite à toutes et à tous une belle ouverture et une bonne saison 2022.


XI ème édition du Festival International de Films de Pêche RISE FESTIVAL, à ORTHEZ


Vendredi 4 mars, les pêcheurs amoureux de nature pourront assister à un événement exceptionnel. Orthez aura le privilège pour la seconde fois, d’accueillir la onzième édition du RISE, festival international du film de pêche axé sur les thématiques de la pêche à la mouche, de l’eau et de l'approche technique, naturaliste et humaine de la pêche. L’événement est organisé par La Gaule Orthézienne en partenariat avec l'association RISE, la Fédération de Pêche et le cinéma Le PIXEL. Ce sont deux heures de films documentaires naturalistes sur la pêche, l’eau et l’environnement qui seront projetés à l’occasion de cette soirée. Deux heures de voyage qui vous transporteront de l'Amazonie à la Norvège en passant par les Alpes et tant d'autres destinations.. celles du rêve et de l'évasion en faisant tout autant partie. Dans cette suite de films les sujets sont pluriels : lacs de montagne, mer, fleuves et torrents, La méditation au fil de l'eau, mais cependant dans le confort d'un siège moelleux de salle de cinéma, est propre à intéresser tous les pêcheurs quelle que soit leurs techniques de prédilection. L'approche des réalisateurs se fait tout autant humaine que naturaliste, nous faisant découvrir faunes et flores de tous horizons, tout autant que la chaleur des relations nouées entre individus au fil du monde de la pêche, par delà les vallées, les frontières, les océans et les continents. Enfin, la qualité des images, le rythme impulsé à la narration est le fait de grands professionnels de l'image, de la réalisation et des ambiances sonores. Certains de ces réalisateurs sont de jeunes talents en pleine ascension. Peut-être assisterons nous aux premiers succès d'un futur grand maître de l'art...

Le RISE FESTIVAL fera la part belle aux productions françaises et, petite nouveauté cette année, le Rise Festival devient financeur de projet cinématographique en aidant un projet de court métrage à se réaliser. De fait, le RISE passe de soutien de production cinématographique à mécène: en ce sens, une bourse de 1000€ a été attribué au vu d’un projet écrit et présenté à l’équipe du Rise Festival, avant le début de la réalisation des images, contrairement aux années précédentes ou la bourse était versée au vu des images réalisées. Ce tournant marque aussi, et surtout, une volonté affichée de faire confiance à la jeunesse, afin d’apporter un souffle nouveau, plus moderne, plus en symbiose avec notre temps et notre époque.

 

IMPORTANT : Les places sont à prendre sur la billetterie en ligne du RISE en cliquant sur le lien suivant : https://www.billetweb.fr/shop.php?event=503119&color=no&step=1&session=3926522 

Attention aucune place ne sera vendue à la billetterie

Vous pouvez d'ores et déjà consulter le site du festival en cliquant sur le lien suivant : https://rise-festival.fr/et découvrir le teaser du festival en cliquant sur le lien suivant Teaser 2022


Assemblée Générale 2022


Retrouvez le compte rendu de notre Assemblée Générale qui s'est tenue le 19 février 2022, Maison Gascoin à Orthez

Télécharger
Assemblée Générale 2022 Rapport Moral.pd
Document Adobe Acrobat 144.8 KB

Assemblée Générale élective 2021


Assemblée Générale 2021

Samedi 11 décembre 2021 à la Maison Gascoin

 

Mesdames et Messieurs

 

Chers amis pêcheurs, membres de l’AAPPMA la Gaule Orthézienne, cette convocation s’adresse à vous !

 

Pour cause de Covid, les élections nationales des AAPPMA qui devaient se dérouler en 2020 ont été repoussées d’un an.

 

L’AAPPMA est heureuse de vous annoncer que son Assemblée Générale élective se déroulera le samedi
11 décembre prochain à partir de 16h00 à la Maison Gascoin (face aux arènes d’Orthez)

 

Amis pêcheurs, c’est grâce aux bénévoles de l’association que la défense des rivières est devenue un enjeu de notre temps et ce sont eux qui s’ingénient à faire pêcher tout le monde.

 

C’est pourquoi par votre adhésion à notre AAPPMA, venir voter c’est reconnaître le travail des élus dans leurs missions nobles et d’intérêt général.

 

Pour que chacun puisse partager encore longtemps les plaisirs de la pêche, en tant que membre actif. Vous êtes les seuls à détenir le droit de vote. Cela se déroulera à bulletin secret.

 

Les membres actifs sont les pêcheurs qui possèdent une carte personne majeure, une carte personne mineure (de 12 à 18 ans) et aussi les dames titulaires d’une carte découverte femme.

 

Pour ceux qui possèdent des cartes «moins de 12 ans journalières, et hebdomadaires», ces pêcheurs n’ont pas droit de vote.

 

En pratique :

 

Dans un premier temps, sera procédé l’élection du Conseil d’administration, du fait de la loi composée de 7 à 15 administrateurs maximum. Puis, au cours d’une interruption de séance, le nouveau Conseil d’Administration procèdera à l’élection du bureau qui sera élu pour 5 ans (1 président, de 1 ou 2 Vice-Présidents, du secrétaire et du trésorier).

 

Une autre élection se déroulera pour désigner les délégués pour participer à l’élection du Conseil d’Administration de la Fédération départementale 64 (le Président élu ne pourra y participer)

 

Enfin à l’approbation des membres actifs présents, seront désignés le ou les candidats pour siéger au Conseil d’Administration de la Fédération départementale 64 pour une durée de 5 ans.

 

A l’issue de ces votes, l’AAPPMA offrira le pot de l’amitié à tous les présents.

 

Toutes les rivières et lacs mènent l’AAPPMA qui est un lien où convergent les enjeux, les soucis et les espoirs qui sont le pain quotidien des élus. Venez les encourager.

 

Le Président,

 

 

 

Michel Arénas

 

 

 

PS : Le pass sanitaire ou test PCR et le masque sont recommandés.

 

 


Vidange de la nurserie de la Saligue aux Oiseaux


Le mercredi 22 septembre a eu lieu la vidange du marais de la Saligue aux Oiseaux, à Biron. Le plan d’eau de la Fédération des Chasseurs est, en effet, une zone de reproduction idéale pour les carnassiers et autres poissons blancs. La Gaule Orthézienne s’en sert de « nurserie » et déverse par la suite les poissons capturés dans des zones où la reproduction naturelle y est moins favorable.

Le marais ayant été vidé, peu à peu, avant le jour de la vidange par les agents de la Fédération des Chasseurs, il est, ensuite, plus facile de prélever les poissons concentrés dans quelques poches d’eau. Le pisciculteur M. Faget de Cazères sur Adour, ainsi que les élèves de BTS Aquaculture de Saint-Pée sur Nivelle, n’ont eu aucun mal à attraper brochets, tanches et gardons.

 

Puis, les poissons ont été triés par les bénévoles et placés dans des cuves oxygénées avant d’être remis en liberté, dans les endroits sélectionnés, au préalable.

Cette agréable matinée s’est terminée par un repas partagé entre tous les intervenants.


Grand Concours Enfants 2021



Les enfants sur les chemins de l'eau


 

Que la nature est belle !

L’AAPPMA LA Gaule Orthézienne invite les enfants à sa découverte.

Après une saison de pêche que le confinement a quelque peu occultée, l’appel à la découverte de la nature est encore plus pressant. Pour l’année 2021 l’AAPMA invite les enfants à oublier les ordinateurs, consoles de jeux et écrans pour vivre une totale immersion au cœur de la nature en les accompagnant sur les chemins de l’eau, où la pêche avec ses espaces d’accueil permet de prendre une bouffée d’oxygène, respirer et se ressourcer. Elle propose des rendez vous à la fois ludiques et pédagogiques qui ne sont pas seulement réservés à la pratique de la pêche mais qui ont également pour intérêt de les sensibiliser aux milieux naturels aquatiques et piscicoles. 

Quand on parle aux enfants des pêcheurs, on parle bien entendu d’attirance pour la nature et de pratiquer la détente et le bien être au contact de l’eau. Quand on parle des milieux aquatiques, l’AAPPMA fait sa part de chemin vers un futur plus respectueux car elle sait de par ses missions que si la nature est bien portée et respectée elle sera bien- portante.

C’est la raison pour laquelle, La Gaule orthézienne a programmé six journées découverte en milieu scolaire. Pour conclure en beauté les animations jeune se termineront le samedi 24 juillet de 15h00 à 16h30 sur le Laà à Sainte-Suzanne par un grand concours de pêche spécial enfants avec un important lâcher de truite.

Ce riche programme offrira aux jeunes l’occasion de respecter la nature et de découvrir une passion qui les accompagnera certainement pour de longues années à venir.


Une carte de pêche pour la fête des mères


A l’occasion de la fête des mères le 30 mai 2021, tout pêcheur d’une carte de pêche annuelle 2021 pourra parrainer une pêcheuse -n’ayant pas pris sa carte en 2020-, en lui offrant une carte de pêche DÉCOUVERTE FEMME remisée à 50% soit un tarif unique de 17,50€. Cette opération se déroulera du 24 au 30 mai  2021.

 

*Modalités de l’offre :

– Tout détenteur d’une carte annuelle 2021 (Découverte Femme, Personne Majeure ou Interfédérale) pourra parrainer une pêcheuse en lui offrant une « carte Découverte Femme » à tarif réduit

– Le parrainage de cette carte sera limité à une seule fois par compte adhérent et ne pourra être cumulé avec l’offre de parrainage pour les jeunes pêcheurs

– La bénéficiaire de cette carte ne doit pas être adhérente en 2020 mais elle pourra avoir adhéré les années précédentes.


Réouverture du Parcours Truite Loisir à partir du 05 juin


 

Découvrir, apprendre s'amuser

 Le site du parcours Truite Loisir proposé par La Gaule Orthézienne à ses nombreux pêcheurs se situe à l’aval du barrage de Catétarbe et s’étend sur près de 800 mètres. Sur ce secteur le Gave de Pau adopte le profil typique des rivières à salmonidés et voit se succéder petits rapides, radiers et zones plus profondes et plus calmes.

Au travers de la création, l’entretien et l’empoissonnement régulier de ce parcours qui a bénéficié d’un traitement de restauration paysagère, l’AAPPMA poursuit plusieurs objectifs :

 

-         - Offrir la possibilité de se réapproprier le gav

-         -  Permettre la découverte de la pêche à la truite aux débutants

-          - Offrir aux plus spécialistes de s’entrainer et tester de nouvelles techniques de pêche avant de se frotter à la pratique sur les torrents pyrénéens

-          - Présenter une offre à vocation touristique

 

Simple d’accès et situé à cinq minutes du centre historique d’Orthez, la pêche y est favorisée par un apport régulier de truite et toutes les techniques de pêche peuvent y être pratiquées. La pêche peut être pratiquée depuis la rive ou en remontant le lit du Gave.

Sa réglementation inscrite dans le Guide de Pêche Départemental est fixée par la préfecture et autorise la prise de cinq truites par jour et par pêcheur. Ce quota permet de développer maintenir un bon niveau de peuplement piscicole et de pratiquer une pêche de partage.

Ce parcours réglementé fait l’objet d’une surveillance régulière des gardes pêche et de la police. Nous ne saurions que vous conseiller d’y respecter les consignes sanitaires en cours dans la lutte contre la pandémie.

Durant l’été trois opérations d’empoissonnements seront réalisées pour vous offrir trois belles ouvertures :

 

-      -  140 kg le samedi 5 juin,

-      -  140 kg le samedi 3 juillet

-      -  170 kg le samedi 7 août

 

En cas de grosses crues, l’AAPPMA se réserve le droit de repousser les empoissonnements

A partir du 05 juin on pourra donc s’adonner au coup du soir ou se faire une partie de pêche au gré de ses envies et de son emploi du temps.

 

Merci de laisser propres les abords du Gave après votre visite.


Brochet Commun et Brochet Aquitain


Saurez vous les reconnaître ?

 

Saviez-vous qu’il existe deux espèces de brochets dans notre département ?

En effet, nous savons depuis 2013 que des brochets endémiques du Sud-Ouest de la France vivent dans nos rivières et nos lacs. Il s’agit du brochet aquitain (esox aquitanicus). Nous pouvons aussi rencontrer le brochet commun (esox lucius) qui lui, a été introduit par l’homme.

Vous pouvez observer ci-dessus que la différenciation des deux espèces est subtile, c’est pour cela que l’homme a ignoré pendant de nombreuses années l’existence des deux espèces.

Outre un museau plus court, le brochet aquitain se distingue aussi par des marbrures plus fines (1 écaille de largeur contre 3 pour un brochet commun) et par un nombre d’écailles latérales inférieur (101 à 121 pour un aquitain contre 117 à 148 pour un commun).

Brochet commun attrapé lors d’une pêche électrique dans un bras secondaire à Bésingrand.
Brochet commun attrapé lors d’une pêche électrique dans un bras secondaire à Bésingrand.
 Brochet aquitain juvénile attrapé lors d’une pêche électrique sur la commune de Meillon.
Brochet aquitain juvénile attrapé lors d’une pêche électrique sur la commune de Meillon.
Brochet aquitain capturé en pêche électrique sur la commune de Meillon.
Brochet aquitain capturé en pêche électrique sur la commune de Meillon.

Les deux espèces peuvent cependant s’hybrider lors de la reproduction

Brochet hybride capturé en pêche électrique sur la commune d’Artiguelouve.
Brochet hybride capturé en pêche électrique sur la commune d’Artiguelouve.
Brochet hybride juvénile capturé en pêche électrique sur la commune de Labastide Cézéracq.
Brochet hybride juvénile capturé en pêche électrique sur la commune de Labastide Cézéracq.

 

Vous savez désormais tout sur les deux espèces de brochets présentes autour de chez vous, mais réussirez-vous à savoir s’il s’agit d’un aquitain ou d’un commun lors de votre prochaine prise ?

Daniel GOMEZ

 


La Gaule Orthézienne sur YouTube


Dans le cadre des "rendez-vous de 17h00" initiés par la Médiathèque Intercommunale  Jean-Louis CURTIS vous pouvez visionner une présentation vidéo de la Gaule Orthézienne faite par le Président  Michel Arénas en mars dernier en cliquant sur le lien suivant :  https://www.youtube.com/watch?v=VXRG6CjkoAU

La présentation est précédée par une lecture musicale avec la Cie Eclat de Lyre (Anne Sorbadère et Steven Hebrant).

Apprenez en plus sur notre association et bon visionnage !


Premier Saumon de la saison 2021 sur le Gave de Pau


Félicitations à Mr. LAFLEUR qui a eu le bonheur de se trouver aux prises avec un saumon de 

 

93 cm et un poids de 6 kg 545. Ce  saumon  pris sur le Gave de Pau en aval de BERENX trois jours après l'ouverture, est le

 

1er déclaré de la saison au magasin Pêche 64.

 

La Gaule Orthezienne qui se bat pour générer une nouvelle dynamique économique sur tout 

 

le Gave de Pau autour du développement de la pêche de loisirs lui renouvelle ses félicitations.   

 


Un premier brochet aquitain observé sur le Gave de Pau


Comme vous le savez si vous avez suivi notre actualité 2020 (cf Archives 2020) les pêches électriques qui avaient été réalisées sur le Gave de Pau dans le cadre des études menées pour la restauration de frayères à carnassiers sur notre territoire  par La Gaule Orthézienne et la Fédé avaient révélé la présence de brochets aquitains endémiques  (esox aquitanicus) dans les eaux du Gave. Un joli spécimen a été péché l'an dernier et remis à l'eau du côté de notre frayère de Gouze. Un coup de ligne encourageant et plein d'espoir pour le développement de l'espèce dans nos frayères...


Ouverture de la truite 2021


 

LE 13 mars TENTEZ…PENSEZ…OSEZ la pêche 2021

 

2020 fut une année pour nous tous, pour les pêcheurs et pour la vie associative de l’AAPPMA difficilement vécue. Elle n’a en rien ressemblé à ce que nous avions imaginé. Cependant l’AAPPMA la Gaule Orthézienne avec ses élus et ses bénévoles a fait front avec beaucoup de solidarité sans perdre de vue les objectifs qu'elle s'était fixés.  La pandémie n’aura pas eu raison de tout !

 

Cette année aura été malgré tout pleine d’espoir avec la création de quatre frayères sur le Gave de Pau  qui nous permettent de nous projeter vers un avenir prometteur quant à la gestion patrimoniale de nos cours d'eau et de leurs ressources halieutiques. La gaule Orthézienne a su aussi faire face à cette situation de crise en relayant des informations fiables dans sur les interdictions et autorisation spécifiques pour les pêcheurs dont elle demeure proche en toutes circonstances et pour lesquels elle s'est fait un devoir d'être toujours disponible.

 

 Si cette situation n’est pas encore derrière nous, nous devons tous ensemble tenter, penser, oser pour 2021 la pêche.  Démarrer la saison et reprendre les chemins de l'eau et de nos rivières par l’ouverture de la pêche à la truite dès le 13 mars 2021 est une manière salutaire de se créer un espace mental de liberté qui se conjugue avec le besoin accru par de longs mois de privation, de liberté, d'évasion, de grand air mais aussi d’éthique et d’attirance de la nature que nous aspirons tous à retrouver.  Pour se faire, n'oubliez pas de glisser dans votre panier : 1 masque, 1 casse-croûte, le matériel que vous aurez soigneusement préparé et bien entendu la carte de pêche. Le reste se trouve sur place au bord de l’eau :  de belles bourrasques d'oxygène, le bleu de l’eau des rivières, le vert des paysages et 800 kg de truites Fario et Arc en Ciel qui auront été déversés dans tous nos cours d’eau. Ce sont là les éléments du décor que l’AAPPMA propose pour une bonne ouverture que nous saurons savourer avec délice, nous mettant enfin l'esprit en vacances. Pour que la fête soit complète en ce jour d’ouverture vous pourrez aussi réveiller et accompagner vos enfants et petits-enfants en les invitant à se retrouver sur le parcours spécial jeunes situé sur le ruisseau à l’aval de Lac du Grecq jusqu’au lavoir du Goundet. Ils y découvriront une pratique saine, sécurisée et généreuse pensée par la Gaule Orthézienne et ses vaillants bénévoles au grand cœur pour que la pêche rime toujours avec plaisir, prise de belles truites et grands sourires.

 

7 cartes de pêche pour enfants, jeunes, adultes, dames et messieurs sont à disposition chez nos détaillants d’articles de pêche, à l'Office de Tourisme d’Orthez, au restaurant La Tour Galante de Sault-de-Navailles et à l’auberge Escudé de Biron. Elles sont également disponibles sur les site de la Fédération 64 à l'adresse suivante :  https://www.cartedepeche.fr/. Avec ces cartes, on profite du plein air et de la nature qui sont un passeport pour la sérénité et les émotions fortes. Bonne ouverture et belle année de pêche !

 

Le Président.

 

Michel ARENAS.

 


Gros poisson sur le Gave de PAU !

 Un énorme brochet de 1m08 pour 12 kg sorti des eaux du gave de Pau sur la plaine de  Sainte-Suzanne_Salles-Mongiscard après 45 mn de combat.
Ce monstre aux  500 dents a été remis dans son milieu naturel avec toutes les précautions d'usage, en lui redonnant sa chance  de rejoindre l'une des frayères aménagées par la Gaule Orthézienne dans ce secteur et s'y  reproduire .
La Gaule Orthezienne tient à féliciter le pêcheur Pierre Bergeras  fier et heureux de sa prise qui démontre, s'il le fallait encore, que nos eaux regorgent de beaux poissons.

Les Voeux de la Gaule Orthézienne